Contact

Purifiez l’air intérieur grâce à 5 conseils simples

La purification de l’air intérieur semble être une formule courante en cette période de pandémie. De nos jours, il est très important de prendre soin de la qualité de l’air intérieur que nous respirons, car cela a une influence sur notre santé et notre bien-être quotidien. Voici cinq recommandations qui vous aideront à garantir la pureté de votre air intérieur.

Quels sont les éléments qui font que les environnements fermés manquent d’air purifié ?

Pourquoi est-il primordial de disposer d’un air intérieur pur ? Malheureusement, des événements tels que la COVID-19 ont mis en lumière le peu de préparation pour faire face à ce virus et éviter sa propagation, car la majeure partie de la population a été infectée par la pollution de l’air dans des espaces clos. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles la plupart des entreprises et des bureaux ont opté pour le télétravail, ne disposant pas de ventilation d’air pour garantir la pureté des espaces intérieurs. Il en va de même pour les établissements dont les fonctions sont basées sur la concentration de nombreuses personnes, comme les écoles, les gymnases, les maisons de retraite, les centres culturels, les restaurants et les boîtes de nuit.

Or, ce n’est pas le seul problème en matière de pollution atmosphérique. Quels autres éléments polluent notre air ?

Dans la plupart des cas, la pollution de l’air trouve son origine dans les matériaux de construction (peinture, sols), la poussière, les acariens, les polluants atmosphériques externes (pesticides, pollen), les agents toxiques dérivés des produits de nettoyage, les gaz des cuisinières et les moisissures, entre autres. De plus, nous sommes des transmetteurs de polluants par les particules de nos cheveux, de notre corps et de nos vêtements, que nous rapportons de l’extérieur. Il en va de même pour les animaux de compagnie, qui sont d’importants transmetteurs de particules externes.

Consultez les recommandations suivantes pour améliorer la qualité de votre air intérieur.

Installation d’un purificateur d’air

C’est notre conseil phare, car c’est le plus efficace et le plus recommandé pour obtenir un air intérieur pur, non seulement pour les personnes qui souffrent d’allergies, d’asthme et d’autres maladies respiratoires, mais aussi pour réduire la propagation de la COVID-19 dans les espaces clos.

Il convient de noter que, compte tenu de l’ampleur du virus, de nombreuses activités quotidiennes ont été mises en veilleuse en raison du peu d’outils dont disposent les entreprises/bureaux/établissements pour garantir un lieu avec un air pur exempt de virus et de bactéries.

Précisons que n’importe quel purificateur d’air ne fera pas l’affaire, mais un purificateur équipé de filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air, filtre à air à très haute efficacité), capables de piéger les microparticules jusqu’à 0,1 micron sans les diffuser dans l’environnement, purifiant jusqu’à 99,97 % des particules d’air nocives dans les espaces fermés.

indoor clean air

Aération

Cette simple habitude consiste à ouvrir les fenêtres chaque jour, quelle que soit la saison de l’année, afin de faire circuler de l’air frais dans les espaces pendant au moins cinq minutes et au plus dix minutes.

Il est recommandé d’effectuer cette opération lorsque la concentration de pollen est faible, comme le matin et le soir.

Il est essentiel de comprendre que les espaces intérieurs présentent, dans la plupart des cas, une concentration de pollution atmosphérique supérieure à celle des espaces extérieurs en raison de la faible circulation d’air purifié. Une autre recommandation consiste à ne pas surchauffer, car la température moyenne adéquate doit être inférieure à 22 °C. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un air intérieur parfaitement pur pour y vivre.

 

Prévention contre l’humidité intérieure

Dans la plupart des cas, l’humidité est produite lorsque les espaces fermés manquent de ventilation. C’est pourquoi les espaces tels que les salles de bains et les cuisines sont les plus sujets à la subir en raison des niveaux élevés d’humidité concentrés dans ces endroits. Une autre cause est le chauffage, dont l’utilisation génère des moisissures si la condensation intérieure est supérieure à 60 %.

Il est donc fréquent de voir apparaître des moisissures sur les plafonds, les angles des murs et les rebords des fenêtres. Certaines options pour nettoyer ces champignons consistent à procéder à une désinfection à l’aide de bicarbonate de soude et d’eau et/ou d’un traitement antifongique.

Toutefois, il est plus efficace de disposer d’un système de ventilation d’air dans la cuisine et les salles de bain pour obtenir un air intérieur pur.

Plantes d’intérieur

En 1989, la NASA a mandaté une étude pour déterminer quelles plantes contribuent à améliorer la qualité de l’air. Parmi les options, l’étude suggère les plantes suivantes : le palmier bambou, le potus, le spathiphyllum et l’hévéa.

Mais comment est-il possible que certaines plantes contribuent à purifier l’air ? C’est parce qu’elles filtrent des polluants tels que le benzène, l’ammoniac, le xylène, le formaldéhyde et le trichloréthylène. Grâce à la photosynthèse, elles absorbent le dioxyde de carbone et expulsent de l’oxygène, tandis que les hommes font le contraire : ils inspirent de l’oxygène et expirent du dioxyde de carbone. Comme l’excès de dioxyde de carbone est néfaste, cette rétroaction générée par les plantes offre un équilibre d’air pur.

Cette option est idéale pour les ajouter dans n’importe quel espace, car outre la purification de l’air intérieur, elles apportent une touche de décor écologique dans des tons résolument naturels.

Nettoyage indispensable

Il est indispensable de nettoyer soigneusement et quotidiennement les espaces fermés. Cette exigence est essentielle dans la lutte contre les acariens et les poussières concentrées, sachant que la plupart d’entre eux s’accumulent dans les tapis, les canapés, la literie, les vêtements quotidiens et sur les meubles. Il est très efficace d’utiliser un aspirateur pour nettoyer le sol au lieu d’un balai qui diffuse la poussière un peu partout.

D’autres méthodes consistent à saupoudrer du bicarbonate de soude sur les tapis, à le laisser agir pendant quelques heures, puis à passer soigneusement l’aspirateur, ainsi qu’à nettoyer les filtres des climatiseurs ou des radiateurs, car ils contiennent souvent des particules. Par ailleurs, si vous possédez des animaux domestiques, le nettoyage est des plus importants puisqu’ils propagent des poils, des squames et des microbes partout dans la maison, et plus précisément là où ils se couchent.

Notre responsabilité

Il est clair que nous pouvons faire beaucoup pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons. De nos jours, il existe de nombreuses options pour purifier l’air intérieur, des petites habitudes quotidiennes à l’achat d’un purificateur d’air. Dans tous les cas, il convient de tenir compte de l’importance de l’air pollué dans notre environnement. Aujourd’hui, l’excuse est la COVID, mais la pollution de l’environnement, les allergènes et les autres particules que nous diffusons sont tout aussi mis en cause.

Il existe un large éventail d’options en matière de purification de l’air. Garantir un air intérieur pur au quotidien peut fortement réduire les effets à long terme de la pollution de l’air, et il est donc fondamental de le préserver, quelle que soit la situation.

Clean indoor air
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Contactez-nous
Laissez-nous vos coordonnées accompagnées d’un message, nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais pour répondre à votre demande
Close button
Close button