Contact

Ventilation contre le Dioxyde d’Azote : insuffisante

Une étude a révélé que la ventilation passive n’est pas très efficace pour lutter contre les émissions de ce polluant nocif à l’intérieur des bâtiments.

Quand les systèmes passifs ne suffisent pas

L’air est un outil puissant qui peut être utilisé à la fois pour la production d’énergie propre et pour la prévention de toutes sortes de maladies. Parfois, un geste aussi simple que l’ouverture de quelques fenêtres pour créer un système de ventilation passive suffit à créer une barrière peu coûteuse contre certains des contaminants intérieurs les plus courants. Même le Covid-19 peut être atténué simplement en ventilant un bureau ou une maison. 

Mais ce n’est pas une solution miraculeuse. La ventilation elle-même est une affaire délicate qui est intimement liée au plan de l’espace, à la répartition du mobilier, à l’emplacement des fenêtres et même à leur zone d’ouverture. Une simple pièce est facile à ventiler, mais un étage entier de bureaux, avec ses différentes pièces et couloirs, est un tout autre problème. Une bonne ventilation n’est pas une tâche facile, et il existe des professionnels qui consacrent toute leur vie à produire les meilleures solutions, tant passives (distribution des fenêtres, des murs, utilisation de plantes d’intérieur, etc.), qu’actives (divers moyens mécaniques). 

Nous avons tous pris conscience de l’importance de respirer dans une atmosphère saine. La crise sanitaire que nous avons tous traversée ces deux dernières années a suffi à nous faire revenir à la raison. Mais des recherches menées par le National Center for Healthy Housing, aux États-Unis, ont montré que la ventilation passive ne suffit pas à elle seule à lutter contre les concentrations intérieures de certains polluants. 

Cette étude approfondie a révélé que les systèmes mécaniques sont plus efficaces que la ventilation naturelle pour réduire les concentrations dangereuses de monoxyde de carbone (CO), de dioxyde de carbone (CO2) et de formaldéhyde (CH2O) en intérieur. Cela signifie que les systèmes mécaniques contribuent considérablement à la prévention des diverses maladies cardiovasculaires dont ces substances chimiques (et d’autres) sont responsables. 

Cependant, et contrairement aux polluants atmosphériques mentionnés précédemment, les chercheurs n’ont pas constaté de réduction considérable des niveaux de dioxyde d’azote (NO2), malgré l’utilisation d’une ventilation mécanique. 

Y a-t-il un problème avec ça ?

Oui, il y en a un. Et un gros. Le NO2 appartient à un groupe de cinq gaz hautement réactifs, collectivement nommés oxydes d’azote. Il s’agit de l’acide nitrique (HNO3) et de l’acide nitreux (HNO2), le NO2 étant le plus courant dans notre vie quotidienne. À l’extérieur, il est produit par les émissions des véhicules à moteur, des équipements de construction et de soudage, ainsi que des centrales électriques. À l’intérieur, il est produit par la fumée de tabac, les chauffages au kérosène, les cuisinières à gaz et les appareils défectueux. 

Une légère exposition au NO2 peut provoquer une irritation de la gorge, du nez et des yeux. Si les niveaux intérieurs restent faibles mais constants, ils peuvent entraîner des problèmes de santé plus graves pour les personnes souffrant d’asthme ou d’une maladie pulmonaire obstructive chronique, comme une hyperréactivité bronchique ou une diminution de la fonction pulmonaire. Les personnes n’ayant jamais souffert de maladies respiratoires peuvent même développer une bronchite chronique aiguë, tandis que l’exposition à des doses extrêmement élevées peut entraîner un œdème pulmonaire, une affection désagréable où les poumons sont inondés par un excès de liquide qui s’accumule dans les alvéoles, rendant difficile une respiration correcte. 

Le NO2 extérieur peut facilement pénétrer dans un immeuble de bureaux tout simplement en ouvrant une fenêtre. Le changement de pression le fera entrer, ainsi que des particules toxiques PM 2,5 et divers autres polluants de qualité industrielle, ajoutant au problème déjà existant de la pollution de l’air intérieur par le NO2. Oui, au bout d’un certain temps, la ventilation naturelle élimine bon nombre de ces polluants, mais si l’on en croit les recherches menées par le National Center for Healthy Housing, même la ventilation mécanique n’est pas assez efficace contre le NO2. 

ventilation air purifiers

Les solutions proposées sont volumineuses et coûteuses

Un système de ventilation mécanique est coûteux. Pour filtrer le NO2, les auteurs de l’étude recommandent d’installer des systèmes mécaniques variés et continus dans toutes les maisons et tous les bâtiments. Cela signifie que les promoteurs et les propriétaires devront investir une somme considérable pour se protéger de la présence de NO2 toxique. Pourquoi ? Parce que non seulement la technologie est coûteuse en elle-même, mais elle est également très complexe à mettre en œuvre. 

Lorsqu’une maison ou un bâtiment est encore sur la planche à dessin, les architectes peuvent consulter des experts sur la manière de mettre en œuvre ces systèmes de ventilation. Ainsi, l’installation est déjà prise en compte alors que la conception du bâtiment évolue et que ses plans sont dessinés. Mais ce n’est pas ce qui se passe avec un bâtiment déjà construit, comme c’est le cas de la plupart des maisons et des immeubles de bureaux dans lesquels nous vivons et travaillons. L’installation de tels systèmes de ventilation nécessiterait une intervention très lourde dans l’infrastructure, détruisant parfois des pans entiers de murs, de plafonds et de lambris. Le processus d’installation lui-même peut même contribuer à nos problèmes de pollution de l’air intérieur en libérant de nombreuses particules fines de poussière. Alors, que pouvons-nous faire pour filtrer ce dioxyde d’azote ? 

ventilation air purifiers

Les filtres HEPA AIR 8 sont un moyen efficace et peu coûteux de le faire

Une étude précédente a montré que l’introduction de filtres à particules à haute efficacité (High Efficiency Particulate Air filters ou HEPA), permet de réduire de manière significative les concentrations de NO2. Selon la définition de l’Agence américaine pour la protection de l’environnement, ils peuvent filtrer 99,97 % des particules toxiques présentes dans l’air intérieur. Associés à une transition vers une technologie plus propre des appareils ménagers (comme les cuisinières électriques), ils constituent la meilleure ligne de défense contre la longue liste de problèmes de santé causés par le dioxyde d’azote. 

Chez AIR8, nous avons développé notre propre gamme de produits de filtrage pour lutter contre la pollution atmosphérique sur le lieu de travail. Non seulement notre technologie HEPA-13 de qualité médicale est efficace contre les concentrations de NO2, mais elle constitue également un outil fantastique contre tous les autres types de polluants, tels que la fumée de tabac, les particules de la gamme PM 2,5, les aérosols, le pollen et la poussière fine. Les agents pathogènes et les virus comme le Covid-19 sont également filtrés par nos produits. Ils y parviennent grâce à la combinaison de plusieurs étapes de pré-filtration et de filtration, telles que l’ioniseur, le catalyseur à froid et le charbon actif.  

Contrairement aux systèmes de ventilation mécanique volumineux et encombrants, nos filtres sont des unités qui peuvent être facilement transportées à l’intérieur de votre bureau, sans aucun coût. Une fois sur place, chacun peut tout aussi facilement les déplacer d’une pièce à l’autre. Ils peuvent être ajustés à n’importe quel espace, et leur plage de filtrage couvre des surfaces allant jusqu’à 130 m2. Leur consommation d’énergie est faible et ils ne produisent aucun bruit, de sorte que les employés ne seront pas dérangés par leur allumage automatique.  

Vous pouvez même essayer notre kit de démonstration pendant un mois pour 50 %, car notre engagement pour un air plus propre et plus sain à l’intérieur est sincère. Tous nos produits bénéficient du marquage CE, qui atteste qu’ils respectent les normes de protection de l’environnement et de sécurité évaluées par la Commission européenne. Lorsque vous nous choisissez, vous choisissez le meilleur produit et le meilleur prix du marché.  

 

Contactez Nous

ventilation air purifiers
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Contactez-nous
Laissez-nous vos coordonnées accompagnées d’un message, nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais pour répondre à votre demande
Close button
Close button