Contact

La France lève l’obligation du port du masque

Alors que la France a mis en place des règles très strictes en décembre 2022 pour limiter la propagation d’Omicron, le dernier variant de la COVID-19, toutes les mesures ont été levées le 14 mars 2022. Le chemin vers la normalité durera-t-il ?

Depuis le début de la pandémie, les pays de l’Union Européenne ont instauré différentes restrictions pour tenter de contenir la progression de la COVID-19. La France est l’un des pays ayant mis en place des certaines mesures les plus rigides. Les lieux emblématiques, tels que l’avenue des Champs-Elysées, le Moulin Rouge ou le musée du Louvre mais aussi les lieux de vie comme les restaurants, bars, théâtres, etc. se sont vidés de leur habituelle effervescence pendant plusieurs mois.

L’ère de l’après COVID-19

Après deux confinements, trois vagues de COVID-19, et l’exigence du pass sanitaire pour accéder à la plupart des lieux recevant du public et des évènements, la France est enfin sur la voie de la normalité. Au début du mois de mars 2022, le Premier ministre Jean Castex annoncait la levée des mesures de restriction, effective à partir du 14 mars. Les théâtres, musées, restaurants, bars et cafés pourront rouvrir aux heures normales, sans couvre-feu et sans jauge maximale. Mais la nouvelle qui était sûrement la plus attendue de tous est également enfin annoncée : la fin du port obligatoire du masque dans les espaces publics et en intérieur (il reste cependant obligatoire dans les transports publics, les hôpitaux et les maisons de soins).

Ce rêve va-t-il durer ?

La France est donc officiellement sur la voie de la normalité, un scénario auquel la plupart d’entre ne croyait plus possible. Or, la question que l’on se pose à présent, c’est combien de temps durera cette situation, presque digne d’un conte de fées ? Et surtout, quelles précautions pouvons-nous prendre pour se protéger ? Car quelques jours seulement après la levée des restrictions en France, Santé Publique enregistre déjà une augmentation des nouvelles infections. Selon le système de santé français, sur la base d’une moyenne de sept jours, le nombre de nouvelles infections est passé à plus de 60 000, contre environ 50 000 la semaine précédente, ce qui amène à se demander si la suppression totale des mesures n’a pas été prématurée. Le ministre de la Santé Oliver Véran a d’ailleurs rappelé à la vigilance dans un tweet le jour même de l’annonce de la levée des restrictions : « Mais aujourd’hui, comme hier, fragiles ou en présence de personnes fragiles, restez vigilants, maintenez les gestes barrières ». On s’inquiète de plus en plus d’un futur pic du nombre d’infections. C’est pourquoi il est important de ne pas oublier que cette pandémie est loin d’être terminée.

Précautions

Le nettoyage régulier des surfaces et le lavage systématique des mains restent des règles d’or pour lutter contre la pandémie, mais ce n’est pas le gel désinfectant oublié dans la voiture ou au fond d’un sac qui protégera du virus, en particulier dans les espaces intérieurs. Pour garantir la propreté de l’air dans les espaces clos, les purificateurs d’air munis d’un filtre HEPA 13 ou 14 sont la solution : 99,97 à 99,995% des polluants aériens sont capturés. Avec ce filtre, les nanoparticules aussi minuscules que 0,1 micron présentes dans l’air, y compris les virus comme celui de la COVID-19, les germes, les allergènes et les bactéries sont capturés.

En plus d’un filtre HEPA 13 ou 14, les purificateurs d’air AIR8 sont équipés de 4 à 6 étapes de filtration, assurant la meilleure purification de l’air.

Même si les restrictions sont levées et que le port du masque n’est plus obligatoire, il faut continuer à prendre des précautions car le virus n’a pas disparu. Retrouvez confiance et sécurité avec les purificateurs d’air AIR8 de qualité médicale.

Contactez-nous

S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Contactez-nous
Laissez-nous vos coordonnées accompagnées d’un message, nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais pour répondre à votre demande
Close button
Close button